Assurance auto parking : Comment assurer une voiture stationnée dans un parking ?

Assurance auto parking : Comment assurer une voiture stationnée dans un parking ?

L’assurance parking désigne la couverture d’assurance offerte aux véhicules lorsqu’ils sont stationnés dans un parking ou un lieu de stationnement.

Dans cet article, nous aborderons de l’obligation ou pas de souscrire à une assurance parking, les types d’assurances recommandés pour couvrir votre véhicule stationné dans un parking, ainsi que les responsabilités en cas d’accident sur un parking.

Qu’est-ce que l’assurance parking ?

L’assurance parking n’est pas un contrat distinct, mais plutôt une composante de l’assurance auto. Elle est incluse dans la formule au tiers et vise à couvrir les éventuels dommages corporels ou matériels causés à un tiers lorsque votre voiture est stationnée.

Même immobile, votre véhicule peut causer des dégâts. Ainsi, les extensions de garanties telles que la protection contre le vol ou l’incendie peuvent être envisagées pour assurer une protection maximale à votre voiture lorsqu’elle est à l’arrêt.

Faut-il assurer une voiture stationnée dans un parking ?

Lorsqu’il s’agit d’assurer une voiture stationnée dans un parking, certaines considérations doivent être prises en compte.

En général, une place de stationnement au sein d’un parking privatif, en tant que bien collectif, est souvent couverte par l’assurance de la copropriété, ce qui peut dispenser d’une extension de garantie dans le contrat d’habitation.

Cependant, il est recommandé de se renseigner auprès du syndicat de copropriété et de consulter le règlement en vigueur pour confirmer si l’assurance de la copropriété s’applique.

Dans le cas où ce n’est pas le cas, il est préférable de contacter votre assureur pour discuter des alternatives disponibles. D’un autre côté, il est obligatoire de souscrire une assurance pour votre voiture, qu’elle soit régulièrement utilisée ou stationnée pendant une période prolongée.

Les propriétaires de parkings, de garages privés ou de box individuels ne sont pas tenus de souscrire une assurance spécifique pour ces espaces, mais il est important de noter que cela peut entraîner une indemnisation partielle en cas de sinistre. Par conséquent, il est fortement recommandé de souscrire une assurance pour une protection adéquate dans tous les cas.

Tout propriétaire d’un parking privé où sa voiture est stationnée doit avoir une assurance pour protéger les tiers en cas de sinistre ou de dommage.

Quelle type d’assurance pour couvrir son véhicule stationnée dans un parking ?

Pour couvrir votre véhicule stationné dans un parking, vous devez souscrire à une assurance appropriée. La garantie responsabilité civile est essentielle et obligatoire, car elle couvre les dommages causés à des tiers, que vous utilisiez ou non votre véhicule. Cette garantie est généralement incluse dans différentes formules d’assurance, telles que l’assurance au tiers, l’assurance au tiers plus ou l’assurance tous risques.

Si votre voiture reste immobilisée pendant une période prolongée ou si vous ne la conduisez jamais, vous pouvez envisager une assurance spécifique, comme l’assurance « hors circulation » ou « non-roulant ». Cette assurance offre au moins la garantie responsabilité civile et protège contre les dommages matériels et corporels causés à autrui.

En ce qui concerne les garanties optionnelles, il peut être judicieux de souscrire à une assurance incendie et dégâts des eaux pour une protection supplémentaire en cas de sinistre lorsque votre véhicule est stationné.

Cependant, vous avez également la possibilité de souscrire à une assurance tous risques pour bénéficier d’une couverture plus étendue, prenant en charge les sinistres et les dommages à votre véhicule, même en cas de responsabilité. Vous pouvez adapter les garanties selon vos besoins en supprimant ou ajoutant certaines options.

Si vous utilisez occasionnellement votre voiture, une assurance au tiers intermédiaire ou une assurance tous risques peuvent être des options intéressantes. Les contrats d’assurance auto temporaires, au kilomètre ou week-end peuvent également être avantageux dans certains cas. Si votre véhicule ne circule pas du tout, vous pourriez envisager un contrat d’assurance sans franchise.

Toutefois, une voiture entièrement immobilisée, sans batterie, sans carburant, sans roues motrices et placée sur des supports peut être considérée comme non-dangereuse et exclue de l’obligation d’assurance. Dans ce cas, un épaviste doit prendre en charge son enlèvement et vous fournir un certificat attestant de sa mise hors circulation.

Quelle responsabilité en cas d’accident sur un parking ?

En cas d’accident sur un parking, la responsabilité peut varier selon les circonstances. Lorsque la voiture endommagée est à l’arrêt, la responsabilité revient généralement au conducteur du véhicule en mouvement. Cependant, si la voiture à l’arrêt est en stationnement gênant, le conducteur peut également être mis en cause et la responsabilité peut être partagée.

Dans les parkings publics, où l’accès est ouvert à tous, les règles du Code de la route s’appliquent. Chaque conducteur est responsable de son véhicule, doit utiliser les clignotants, être équipé du kit de sécurité et respecter les règles de priorité à défaut de signalisation.

Du point de vue de l’assurance, en cas d’accrochage entre un véhicule en mouvement et un véhicule à l’arrêt, la responsabilité est généralement attribuée au conducteur du véhicule en mouvement.

Si votre véhicule stationné est percuté alors qu’il est à l’arrêt, votre responsabilité ne sera pas engagée et vous ne subirez pas de malus. Cependant, si votre véhicule était mal garé ou si vous gênez la circulation en ouvrant votre portière, votre responsabilité peut être partagée à 50/50.

De même, lorsqu’un véhicule quitte son stationnement et entre en collision avec un autre véhicule sur le parking, le conducteur du véhicule sortant est considéré comme entièrement responsable.

Comment payer moins cher son assurance parking ?

Tout véhicule doit être couvert pour éviter à son propriétaire de payer le prix fort en cas de sinistre. Lorsque l’on considère les avantages d’une assurance auto tous risques, on se dit que c’est la meilleure solution pour couvrir tout véhicule. Toutefois, une voiture qui reste longtemps en stationnement n’a pas besoin d’une couverture très étendue. Une formule au tiers est généralement suffisante dans ce cas. Aussi, pour baisser le montant de vos cotisations au maximum, vous pouvez utiliser ces astuces : 

  • Changer souvent d’assureur : la plupart des compagnies d’assurance proposent les meilleurs tarifs à leurs nouveaux clients, pour les fidéliser. Ceci dit, lorsque vous voulez changer d’assureur, utilisez un comparateur en ligne pour trouver la meilleure offre.
  • Optez pour un garage sécurisé : si votre voiture est garée dans un lieu protégé du vandalisme, du vol et des catastrophes naturelles, vous allez bénéficier de réductions sur vos cotisations.
  • Augmentez votre franchise : en augmentant la franchise de votre contrat, vos primes seront réduites.
  • Souscrivez à une assurance en ligne : les compagnies d’assurance virtuelle pratiquent des prix bas, du fait qu’elles ont moins de charges que les agences physiques.
  • Regroupez vos contrats : pour payer votre assurance auto moins chère, regroupez tous vos contrats chez un même assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé